Ce qui arrive à votre corps quand vous arrêtez de faire l’amour...

Ce qui arrive à votre corps quand vous arrêtez de faire l’amour pendant 7 jours

PARTAGER

Bien plus qu’une simple partie de plaisir, faire l’amour présente de nombreux bienfaits pour la santé. En plus de combattre les signes de l’âge, maintenir le cœur en forme, soulager l’anxiété et le stress, lutter contre les maux d’hiver et atténuer les douleurs, des rapports sexuels réguliers permettent aussi de prévenir l’incontinence urinaire. Mais qu’arrive-t-il  à notre corps quand on arrête de faire l’amour ?

Suite à une mauvaise expérience, au célibat, au voyage ou diverses autres raisons, certaines personnes choisissent l’abstinence sexuelle. Mais peu importe les raisons qui les pousse à se priver du plaisir, cette abstinence peut avoir un effet direct sur la santé.

Découvrez les 4 choses qui vous arrivent quand vous arrêtez de faire l’amour :

1 – Plus de stress 

On connait tous l’effet de l’amour sur le stress et l’anxiété. En effet, suite à l’explosion des hormones de bien-être pendant les rapports sexuels et surtout durant l’orgasme, le corps est plus relax et plus zen. Une sensation qui aide à réduire les niveaux de stress et d’anxiété.

Ainsi, le manque de sexe nous prive de ces bienfaits. Il a d’ailleurs été prouvé scientifiquement que les personnes les plus stressées ou « speed » sont généralement celles en manque de sexe. C’est ce qui ressort d’une étude allemande menée par l’Université de Göttingen sur 32 000 personnes. L’équipe de chercheurs a conclu que pour échapper à cette frustration charnelle, les gens s’investissent encore plus socialement. Plus concrètement, 36 % des femmes et 35 % des hommes qui n’ont des rapports sexuels qu’une fois par semaine, s’impliquent beaucoup trop dans leur travail.

VOIR PLUS:  5 Astuces pour améliorer votre mémoire

2 – Un manque de confiance en soi 

La confiance en soi est essentielle pour avoir une sexualité épanouie. Être à l’aise dans son corps et  avoir confiance en ses capacités sexuelles sont en effet la clé pour passer des moments intimes dans le bonheur. Inversement, faire l’amour aide aussi à gagner en assurance et à augmenter la confiance en soi, des éléments qui conditionnent ce sentiment.

Plus on fait l’amour et plus notre confiance en soi est boostée. Un sentiment de bien-être s’installe, on se sent plus enthousiaste et surtout plus confiant.

Mais qu’arrive-t-il en cas de manque de sexe ? Le contraire ! Une vie sexuelle terne ou quasi inexistante affecte énormément l’estime de soi de la personne.

Du côté des femmes, un « jeûne sexuel » ou le célibat, peuvent jouer sur leur confiance en soi. Elles commencent donc à se remettre en question et doutent de leur capacité à séduire ! Ceci peut avoir des effets sur le long terme, parce qu’une personne qui manque d’estime personnelle sera incapable d’entretenir des relations avec les autres. Elle va donc s’isoler et entrer dans un cercle vicieux.

3 – Des risques élevés de problèmes cardiovasculaires 

Les bienfaits de l’activité sexuelle ne sont plus à prouver ! Pour le cœur, surtout, des rapports sexuels réguliers aident à muscler cet organe et activent la circulation sanguine. Rappelons que les rapports sexuels constituent des efforts à intensité modérée, pouvant être comparés à l’énergie dépensée lorsqu’on monte 2 étages rapidement.

VOIR PLUS:  Couvertures lestées contre l’insomnie et l’anxiété

Verdict : le sexe est bon pour le cœur, mais qu’en est-il de l’abstinence ?

Des chercheurs du Tufts Medical Center à Boston, ont voulu établir un lien entre les risques d’accident cardiaque et la fréquence des rapports sexuels.  Autrement dit, si le fait d’avoir une activité sexuelle irrégulière augmentait les risques de crise cardiaque pendant ou après les rapports sexuels. Les résultats de l’étude ont démontré que les accidents cardiaques graves sont liés à des actes sexuels épisodiques. C’est le cas également pour les activités physiques irrégulières.

4 – Des dysfonctions érectiles :

Il est assez connu qu’après une période d’abstinence sexuelle, les hommes peuvent avoir des troubles de l’érection. Ces faits ont été d’ailleurs corroborés par de nombreuses études scientifiques. Celles-ci ont confirmé que le fait de ne pas avoir de rapports sexuels de façon régulière peut impacter négativement les capacités érectiles des hommes et conduire à des dysfonctions érectiles.

Santé +