Ce que peuvent cacher vos ballonnements

Ce que peuvent cacher vos ballonnements

404
PARTAGER

Lorsqu’ils se répètent, les ballonnements deviennent assez gênants et peuvent causer des flatulences. Toutefois, ce phénomène peut cacher d’autres sérieux problèmes de santé que la personne peut ignorer. Voici des signes qu’un ballonnement peut cacher.

En règle générale, les ballonnements touchent deux fois plus les femmes que les hommes. Les causes peuvent être multiples, comme le stress, une mauvaise alimentation ou encore la déshydratation. Pour éviter ce genre de troubles, il est conseillé de :

• De mâcher lentement et correctement.
• D’éviter d’avaler l’air en grande quantité en mâchant.
• Manger lentement.
• Consommer des protéines et éviter les hydrates de carbone.

Voici des signes qu’il ne faut pas ignorer, lorsque vous souffrez de ballonnement.

La perte de poids

Si vous commencez à perdre du poids sans vraiment avoir changé votre régime alimentaire ou que vous avez des douleurs abdominales, ceci peut indiquer qu’il y a un trouble au niveau du tube digestif ou un cancer de l’estomac. En effet, après avoir mangé une petite quantité de nourriture, votre intestin peut se gonfler, s’appuyer sur votre estomac et vous vous sentirez pleine. Par ailleurs, les cellules cancéreuses peuvent également sécréter certaines substances qui vous donneront un sentiment de satiété rapide ou qui peuvent même supprimer votre appétit. Si vous remarquez ce type de symptômes, il est conseillé de consulter votre médecin.

Une ascite

Une ascite est une accumulation anormale de liquide au niveau de l’abdomen. En effet, l’organisme produit du liquide en excès et il devient difficile de l’éliminer. Ce genre de maladies peut indiquer une infection (cirrhose) ou un cancer. Dans ce genre de situation, le liquide peut contenir des cellules cancéreuses qui peuvent se répandre dans tout l’organisme et l’endommager. Les symptômes de la maladie sont les suivants :

• Une prise de poids soudaine
• Une augmentation de la taille de l’abdomen (gonflement)
• Des troubles respiratoires

Par conséquent, si vous remarquez l’un de ces symptômes, consultez votre médecin. Il est également important de faire attention à son alimentation et d’éviter tout ce qui peut endommager votre foie, comme l’alcool.

Des saignements vaginaux ou du sang dans les selles

Avoir des saignements en dehors des règles peut indiquer plusieurs troubles de la santé. Ce phénomène peut causer des ballonnements et des douleurs abdominales. Dans certains cas, cela peut indiquer une grossesse, car les 10 premières semaines suivant la fécondation peuvent être accompagnées de crampes, de ballonnements et de douleurs abdominales.

Par ailleurs, du sang dans les selles peut indiquer un cancer colorectal. En règle générale, les symptômes de cette maladie prennent du temps pour faire leur apparition (environ 14 semaines). Lorsque la tumeur grossit, le passage des selles peut faire saigner la tumeur et donc vous constatez du sang dans vos selles. En outre, des gaz peuvent s’accumuler et provoquer des ballonnements, car lorsque la tumeur se développe dans le côlon, elle peut parfois obstruer l’intestin, de l’air peut s’accumuler et l’évacuation des selles peut être perturbée et causer une constipation. Dans ce genre de situation, consultez un médecin. Par ailleurs, pour éviter les troubles digestifs, il est conseillé d’avoir une alimentation riche en fibres.

La fièvre

Si les ballonnements sont accompagnés d’une fièvre, ceci peut être un signe d’inflammation ou d’infection, comme une gastro-entérite. Cette dernière est d’origine bactérienne et est le résultat d’un empoisonnement alimentaire et d’une mauvaise conservation des aliments. Pour remédier à cela, consultez votre médecin.

Des signes dangereux reliés au ballonnement

Le cancer des ovaires peut indiquer plusieurs symptômes, notamment les troubles digestifs. En effet, des signes comme les ballonnements, les gaz, la constipation ou une sensation de satiété rapide ne sont pas à prendre à la légère. Cela est dû à l’emplacement des ovaires qui se trouvent au niveau de la cavité péritonéale de l’abdomen.Lorsqu’une tumeur se développe à cet endroit, elle produit un liquide qui fait gonfler le ventre et que les femmes négligent souvent. Si ces symptômes durent plus de 2 semaines, il est conseillé de voir immédiatement un médecin.

Le cancer du col de l’utérus

Si vous souffrez de douleur pelvienne, de ballonnements, d’une perte de poids ou de douleurs abdominales, ne prenez pas ces symptômes à la légère, car cela peut indiquer un cancer du col de l’utérus avancé. Toutefois, ce type de cancer reste tout de même celui qui se soigne le mieux dans le monde.

Le cancer du côlon

Lorsqu’une tumeur se développe au niveau du tube digestif, elle peut perturber son fonctionnement en bloquant l’évacuation des selles, en causant des constipations, des ballonnements, des diarrhées et des flatulences.Néanmoins, si ces symptômes ne persistent pas, cela implique qu’ils ne sont pas forcément liés à une tumeur cancéreuse. Il faut tout de même consulter un médecin et favoriser une alimentation équilibrée riche en fibres.

Le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas peut causer une obstruction intestinale en raison de la tumeur. Les symptômes de la maladie sont les suivants :

• Douleur abdominale
• Perte de poids
• Sentiment de satiété rapide
• Constipation
• Vomissements et nausées
• Perte d’appétit
• Ballonnements

Cancer de l’estomac

Lorsqu’il atteint un stade précoce, le cancer de l’estomac peut provoquer une gêne abdominale, des ballonnements et des troubles de la digestion. Ce sont des symptômes similaires à des pathologies de l’appareil digestif.Toutefois, dans les deux cas, ils ne sont pas à prendre à la légère et il faut consulter un spécialiste. Dans certains stades plus avancés, les symptômes peuvent causer des douleurs à l’estomac, une perte de poids, un gonflement significatif du ventre, des signes d’anémie, etc.

Une maladie du foie

Plusieurs troubles peuvent causer des ballonnements, comme la consommation de certains aliments, une intolérance au lactose, un ralentissement des mouvements de l’intestin ou une maladie du foie. En effet, une maladie comme la cirrhose du foie peut engendrer une accumulation d’eau dans l’abdomen et causer des ballonnements. L’une des causes principales de cette maladie est la consommation d’alcool (75% des cas) et une mauvaise alimentation.

La diverticulite

La diverticulite est une inflammation des diverticules liée à une infection, ce sont de petites poches qui se situent dans différents endroits de l’intestin. Ces diverticules peuvent s’étirer et causer des lésions. Les symptômes de la maladie sont des ballonnements, la fièvre, des nausées et des vomissements. En règle générale, un mode de vie sédentaire et une mauvaise alimentation peuvent causer ce genre de troubles.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une pathologie auto-immune causée par une inflammation de l’intestin. Ces symptômes sont la constipation, les ballonnements, une perte de poids soudaine, la nausée et des vomissements.

Source: Santé +