Cancer du côlon : des pruneaux pour réduire le risque

Cancer du côlon : des pruneaux pour réduire le risque

PARTAGER

Une nouvelle étude américaine présentée lors de la Conférence de biologie expérimentale souligne qu’un régime alimentaire riche en pruneaux modifierait le métabolisme et réduirait le risque de cancer du côlon.

Les chercheurs de l’Université de Boston et de l’université de Caroline du Nord (États-Unis) se sont basés sur des recherches préexistantes et qui montrent comment un régime peut modifier le métabolisme et la composition du microbiote (l’ensemble des bactéries présentes dans l’ensemble du côlon et du tube digestif). Pour leur étude, ils ont soumis des rats à un régime riche en pruneaux et d’autres à un régime neutre. Ils ont ensuite examiné le contenu intestinal et les tissus de différents segments du côlon des rongeurs et ont constaté que les mangeurs de pruneaux avaient plus de bactéries appelées bactéroidetes (des bonnes bactéries pour l’intestin) et avaient moins de foyers de diverticules anormaux. Or, les diverticules sont généralement observés lors de lésions pré-cancéreuses.

Pour les chercheurs, ces deux phénomènes protègeraient du risque de cancer du côlon.

Pour diminuer le risque de cancer colorectal, d’autres études ont déjà souligné l‘importance d’un régime végétarien, ou d’un régime riche en piment.

Source: TopSante

VOIR PLUS:  Week-end détox de 48 heures pour le foie, le colon et les reins qui va éliminer toutes les toxines et les graisses de votre corps