Attention : Mesdames, vous ne devez jamais faire ceci pendant vos règles

Attention : Mesdames, vous ne devez jamais faire ceci pendant vos règles

PARTAGER

Pour beaucoup de femmes, la période de menstruations est perçue comme un supplice mensuel, qu’elles ne peuvent éviter. Entre les insomnies, les maux de têtes, les crampes menstruelles ou encore les troubles digestifs, on ne peut les blâmer !  Pour mieux vivre cette période, voici les choses à éviter !

Découvrez les 5 choses que vous ne devez pas faire pendant les règles :

1 – Sauter les repas :

Sauter les repas, est fortement déconseillé en temps normal et l’est encore plus en période de menstruations. En effet, les saignements normaux entrainent avec eux une perte de fer, qui devient plus importante en cas de règles abondantes.

Cette perte de fer, provoque une carence en ce minéral qui peut causer une anémie, dont les symptômes se manifestent par la fatigue, les essoufflements, et un teint pâle entre autres.

Il est donc important de bien manger, durant les règles, pour pallier aux carences occasionnées par cette période. Favorisez les aliments naturels riches en nutriments et surtout en fer comme les viandes, les graines et les légumineuses.

2 – Ne pas faire de sport :

Beaucoup de femmes associent la période de menstruations à une phase de sédentarité. Elles diminuent leur activité physique et arrêtent le sport ! Erreur ! Faire du sport pendant les règles n’est pas déconseillé, bien au contraire. À moins que vous n’ayez des crampes qui vous immobilisent et vous empêchent de faire les tâches les plus basiques, exercer une activité sportive régulièrement est fortement recommandée.

Rappelons que le sport est excellent pour la santé, parce qu’il permet de diminuer les risques de diabète, d’obésité, de maladies cardiovasculaires et d’hypertension. Mais saviez-vous que le sport peut également réduire les troubles menstruels ? En effet, le sport permet de régulariser le cycle et de calmer les douleurs menstruelles quand elles ne sont pas très fortes !

VOIR PLUS:  Si vous vous rasez les poils pubiens, lisez ceci

3 – Avoir des rapports sexuels non-protégés :

D’un point de vue médical, avoir des rapports sexuels pendant la période des règles ne représente pas de contre-indication. En effet, l’appareil génital de la femme ne connait pas de changement physiologique, pendant cette période, qui pourrait empêcher les actes sexuels.

Mais il faut toutefois garder en tête que le risque de contracter une maladie sexuellement transmissible est beaucoup plus élevé pendant cette période. En effet, le sang peut favoriser la contamination, si l’un des partenaires est porteur d’infections. Il est donc important de se protéger pendant les rapports sexuels, en utilisant un préservatif. La protection permet de prévenir la transmission de maladies, mais aussi les grossesses non-désirées.

Et oui, faire l’amour pendant les règles n’écarte pas les possibilités de grossesse quand on n’utilise pas de moyen de contraception.  Chez certaines femmes, un cycle menstruel perturbé peut causer le chevauchement de la période d’ovulation et celle de la fin des règles !

4 – Consommer de la malbouffe :

En plus d’augmenter les risques d’obésité et d’autres maladies dangereuses, la mauvaise alimentation peut aussi provoquer des troubles digestifs comme les ballonnements ou la diarrhée. Et sachant que ces deux problèmes digestifs sont très fréquents chez les femmes en période de menstruation manger des aliments malsains, ne pourrait que les accentuer !

Il est ainsi recommandé de bannir les produits transformés, riches en calories et faibles en nutriments et de privilégier tout ce qui est naturel pour faire le plein de vitamines et minéraux.

VOIR PLUS:  Le classement scientifique des zones érogènes

Les femmes, doivent aussi limiter leur apport en sel, pendant cette période, parce qu’il favorise la rétention d’eau. Une consommation limitée de café et de thé est aussi recommandée, parce que ces produits peuvent accentuer l’irritabilité, observée chez certaines femmes pendant les règles.

5 – Ne pas dormir :

Notre corps a besoin de dormir suffisamment, pour se reposer, surtout pendant les règles où il connait différents changements ! Cependant, beaucoup de femmes sont sujettes à des épisodes d’insomnie durant leurs règles.  En effet, selon les statistiques de la National Sleep Foundation aux États-Unis, 23% des femmes ont affirmé avoir un sommeil agité durant la semaine qui précède les règles, tandis que 30% ont avoué avoir ce même problème pendant la période de menstruations.

L’insomnie associée aux règles, peut avoir différentes causes, notamment, l’augmentation de la température corporelle liée au cycle menstruel, l’anxiété et la déprime, les troubles digestifs ou encore les douleurs. Ce trouble du sommeil est aussi le résultat d’une forte chute du taux progestérone. La diminution de cette hormone aux effets soporifiques, peut ainsi provoquer l’insomnie.

Ainsi, prendre les mesures nécessaires pour profiter d’une bonne nuit de sommeil, même quand les circonstances ne le permettent pas, est essentiel. Mettez toutes les chances de votre côté, en évitant de consommer des excitants comme le thé et le café, privilégiez plutôt les tisanes relaxantes et évitez les repas trop lourds le soir.

Santé +