Attention aux tutos vidéo pour faire des appareils dentaires « maison » !

Attention aux tutos vidéo pour faire des appareils dentaires « maison » !

PARTAGER
Des tutoriels vidéo pour fabriquer soi-même son appareil dentaire se multiplient sur Internet. La Fédération Française d’Orthodontie alerte les parents et les adolescents sur ces pratiques, qui présentent des risques de déchaussement des dents et d’infections.

Ces tutos sont présents partout sur les plateformes vidéo : « Do it yourself : avoir des dents alignées gratuitement », « Comment avoir des dents alignées sans bagues ? », « Aligner soi-même ses dents »… La promesse est alléchante puisqu’il s’agit de corriger un espace entre deux dents rapidement et sans pose d’appareil dentaire. Ces vidéos expliquent comment réduire un espace inter-dentaire à l’aide d’un élastique, normalement utilisé pour le port des bagues, en le plaçant autour des deux dents concernées.

Un adolescent perd deux dents à cause de cette pratique

Mais la pratique n’est pas sans risque, comme a tenu à le souligner la Fédération Française d’Orthodontie dans un communiqué : infection de la gencive, risque que les dents ne se déplacent pas dans le bon sens, déchaussement et chute des dents

La FFO tient aussi à signaler le cas d’un adolescent reçu en consultation par le Dr Jean-Baptiste Kerbrat, médecin stomatologue à l’hôpital Pitié-Salpêtrière et orthodontiste membre de la FFO : « Nous avons récemment reçu en consultation un jeune homme de 12 ans qui a perdu ses deux dents après les avoir entourées d’un élastique pour tenter de refermer l’espace entre les deux. »

VOIR PLUS:  Traitement naturel pour l’hypothyroïdie

Une mode venue des États-Unis

Ces tutoriels font fureur aux États-Unis et en Asie, ou les traitements orthodontiques peuvent être très chers et ne sont surtout pas remboursés. A priori, le système de soins en France et les prises en charge possibles soit par la sécurité sociale (CMU), soit par les mutuelles, devrait limiter de tels excès.

La mise en garde de la FFO concerne donc aussi les parents, pour les alerter sur ces pratiques et leur rappeler qu’en France, il est possible de bénéficier de l’avis d’un professionnel médical puisque « la première consultation orthodontique est remboursée ».

Doctissimo