Attention à ne surtout pas faire ces gestes pendant vos règles

Attention à ne surtout pas faire ces gestes pendant vos règles

606
PARTAGER

Avoir ses règles est un phénomène naturel qui a lieu une fois par mois, suite à l’expulsion de l’ovaire non fécondé. Caractérisées par des saignements plus ou moins abondants qui durent quelques jours, les règles sont parfois accompagnées de crampes abdominales. De plus, les changements hormonaux qui s’opèrent pendant cette période fragilisent la femme tant sur le plan physique que psychologique. Voici quelques gestes à éviter pour ne pas empirer les choses !

Pendant cette période délicate du mois, les changements hormonaux qui s’opèrent à l’intérieur du corps féminin provoquent l’apparition de plusieurs symptômes quelques jours avant et pendant les saignements, et dont l’intensité et la nature varient d’une femme à une autre.
Pour mieux vous rapprocher de ce que subit une femme pendant sa période de règles, voici quelques symptômes.

Symptômes annonçant ou accompagnant la période des règles :

  • Apparition de boutons d’acné
  • Douleurs au dos, aux jambes
  • Crampes abdominales plus ou moins intenses
  • Augmentation de la sensibilité des seins
  • Manque d’énergie
  • Perte d’appétit, ou au contraire, une envie constante de grignoter
  • Ballonnements et troubles digestifs (constipation ou diarrhée)
  • Anxiété et irritabilité
  • Dépression

En plus de ces symptômes qui perturbent le cours de vie normal des femmes qui en souffrent, celles-ci doivent être vigilantes et prendre bien soin de leurs parties intimes fragilisées, afin d’éviter tout risque d’infection ou d’irritation. Vous retrouverez dans ce qui suit des gestes qu’il faut absolument éviter pendant cette période délicate, afin de préserver l’équilibre et la santé de votre appareil génital.

Les 3 gestes à éviter pendant les règles :

Se raser ou s’épiler

À cause des saignements, les femmes se sentent parfois peu fraîches, et cherchent à se libérer de cette sensation. C’est pourquoi certaines d’entre elles ont recours au rasage ou à l’épilation intégrale de leur partie intime. Or en enlevant tous ces poils, vous éliminez la barrière protectrice du vagin et augmentez ainsi vos risques d’infection ou d’irritation. De plus, les changements hormonaux causent une fragilisation de la peau, ce qui la rend plus sujette aux blessures et aux irritations, et vous risquez également d’avoir plus mal que d’habitude lors de l’épilation.

Essayer de nouveaux produits d’hygiène intime

Les règles s’accompagnent généralement d’une odeur caractéristique, qui est accentuée par la transpiration pubienne. Considérée comme gênante et désagréable, certaines femmes ont donc recours à des produits d’hygiène intimes désodorisants ou parfumés, délaissant provisoirement leurs produits habituels. Cependant, ce changement perturbe votre corps, qui a besoin de temps pour s’adapter à la nouvelle composition de votre produit. Comme il subit déjà assez de changements pendant cette période délicate, il est préférable de garder la même routine hygiénique, et surtout d’utiliser de l’eau tiède et un savon naturel neutre et non-parfumé qui respecte la nature de votre vagin.

Porter des sous-vêtements pas adaptés

Comme mentionné plus haut, les femmes se sentent généralement irritées, nerveuses et moins attirantes pendant leurs règles. Pour se remonter le moral, certaines n’hésitent pas à garder leurs culottes échancrées ou en dentelle, mais qui ont l’inconvénient d’être inconfortables et non-adaptées aux conditions du moment. Il est donc vivement recommandé de les troquer contre des culottes ou des boxers en coton tout aussi jolis, mais plus confortables, et qui ont la capacité de mieux absorber la transpiration.

La période des règles est assez contraignante et éprouvante pour les femmes, tant physiquement que psychiquement. Profitez-en-donc, Mesdames, pour vous détendre. Votre liste de tâches peut attendre !

Sante +