8 signes alarmants que vous devez boire plus d’eau

8 signes alarmants que vous devez boire plus d’eau

PARTAGER

La déshydratation est un manque d’eau et de sels minéraux dans l’organisme. Elle apparaît généralement suite à un mauvais équilibre hydrique, soit à une perte excessive d’eau non compensée. La déshydratation peut avoir de graves conséquences sur la santé, d’où l’intérêt de reconnaître ses premiers symptômes, afin d’y remédier à temps.

Il faut noter que le corps est incapable de stocker l’eau car il l’évacue continuellement à travers la respiration, la transpiration, l’urine et les selles. Ainsi, pallier à ces pertes hydriques est indispensable pour que le corps fonctionne correctement et pour prévenir la déshydratation.

Certaines personnes sont plus à risque de déshydratation comme c’est le cas des nourrissons, dont le corps est riche en eau et qui disposent de faibles réserves, et des personnes âgées qui sont moins sensibles à la sensation de soif.
La déshydratation survient aussi suite à :

  • La transpiration excessive après et pendant un effort physique, la fièvre ou la chaleur
  • Les vomissements et diarrhées
  • Les médicaments diurétiques
  • Certaines maladies chroniques comme le diabète

Les 8 symptômes de déshydratation les plus fréquents :

  1. Des urines moins fréquentes :

Notre corps élimine un à deux litres d’urine en moyenne. Il est donc assez normal d’aller aux toilettes entre 6 à 8 fois par jour et d’uriner une fois pendant la nuit.  Ainsi, quand vous remarquez que la fréquence et la quantité de vos urines a diminué, cela peut être un signe de déshydratation.

  1. Une peau sèche :

L’eau possède de nombreuses fonctions dans l’organisme, parmi lesquelles le maintien de l’hydratation de la peau. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé de boire entre 1.5l et 2 l d’eau par jour.

Un manque d’hydratation peut se manifester par une peau sèche, pâle et froide. On peut également observer un pli cutané, c’est-à-dire que la peau prend plus de temps à retrouver son aspect normal quand elle est pincée.

  1. Des maux de tête fréquents :

Selon une étude de l’Université de Maastricht aux Pays-Bas, parue dans la revue Family Practice, boire beaucoup d’eau aide à diminuer l’intensité des migraines et maux de tête.

L’étude à été menée sur 100 volontaires qui souffrent de maux de têtes d’intensité différentes, auxquels les chercheurs ont donné quelques conseils : ils ont demandé à la moitié d’entre eux de boire 1.5 l d’eau par jour, en plus de leur apport hydrique quotidien, pendant 3 mois. Résultats, les volontaires qui  avaient d’importants apports en eau ont observé une amélioration de leur état.

Ainsi, si l’eau peut soulager les maux de tête, un manque en cette matière peut-il les causer ? La réponse est oui. Parmi les symptômes les plus fréquents de la déshydratation, on note les maux de tête. Comme tous les autres organes, le cerveau a aussi besoin d’eau pour fonctionner, et vous envoie donc des signaux à sa manière.

  1. Une bouche sèche :

Parmi les fonctions de l’eau dans le corps, c’est de procurer la salive pour avaler les aliments et éviter la sécheresse de la bouche. Ainsi, des apports hydriques moindres peuvent entraîner une réduction de la production de la salive, d’où la sensation de bouche sèche.

  1. Un changement de la couleur de l’urine :

La couleur normale de l’urine est un jaune clair, mais elle peut changer selon différents facteurs. Elle peut ainsi devenir transparente, suite à une consommation excessive d’eau comme elle peut devenir foncée suite à la consommation de certains aliments ou pigments ou à un manque d’eau. Plus votre corps a besoin d’eau, plus la couleur de l’urine sera foncée.

  1. La faim :

Dans certains, notre corps croit avoir faim alors qu’il a soif. Cette confusion est faite par l’hypothalamus, qui a comme rôle de contrôler plusieurs fonctions, dont ces deux sentiments. Parfois, il peut entrainer une sensation de faim, alors que l’organisme a plutôt besoin de boire.
Ainsi, si vous avez soif, buvez de l’eau et attendez quelques minutes pour voir si ça c’est calmé, au lieu d’attaquer un repas directement.

  1. Les vertiges :

Les vertiges peuvent être dus à plusieurs problèmes de santé mineurs ou majeurs. La déshydratation notamment, peut causer des vertiges parce que le corps se sent très faible en manque d’eau.

  1. La confusion :

Les cellules cérébrales peuvent être facilement affectées par le déficit d’eau. En cas de déshydratation, on peut observer des confusions et des troubles de conscience.

VOIR PLUS:  Cette huile essentielle tue le cancer du poumon, de la bouche et de l’ovaire

Santé+