7 symptômes du cancer de la peau auxquels les gens doivent faire...

7 symptômes du cancer de la peau auxquels les gens doivent faire attention

PARTAGER

La plupart du temps, et dans 99 des cas sur 100, le cancer de la peau est clairement visible à l’extérieur du corps, notamment sur la peau, bien que se rendre compte qu’un grain de beauté bizarre, une éruption cutanée, une tache ou une lésion est maligne, n’est pas toujours facile. Pourtant, il y a des exceptions à toutes les règles, et dans certains cas, il n’y a pas de signes visibles de cancer de la peau. Au lieu de cela, la maladie se manifeste avec des symptômes qui ne sont pas facilement soupçonnables. Voici la liste des 7 symptômes qui doivent être surveillé.

Des bosses sous la peau

Des bosses sous la peau dans des endroits comme les aisselles, l’aine et le cou, bien qu’elles puissent aussi se trouver dans d’autres régions, peuvent être un signe de métastases cancéreuses dans les ganglions lymphatiques. Selon Jeremy Davis, un instructeur clinique et chirurgien à UCLA Health, il y a des situations où le système immunitaire s’occupe du grain de beauté primaire ou de la lésion cutanée même si le cancer lui-même a métastasé. Donc, le cancer a commencé sur la peau, mais la personne atteinte ne l’a pas remarqué.
Si vous remarquez une telle masse, vous devriez prendre rendez-vous avec votre médecin.

Douleur abdominale

Le mélanome, un type de cancer de la peau, peut également métastaser au foie. Le symptôme de la métastase est la douleur dans le «quadrant supérieur droit» de l’abdomen. Mais beaucoup d’autres conditions médicales provoquent des douleurs dans cette zone, comme par exemple les calculs biliaires. Mais même si la douleur ne cause pas beaucoup de problèmes, il est recommandé de consulter un médecin.

VOIR PLUS:  Un vieux remède qui nettoie les reins et soigne la prostate

Difficulté à respirer

Des métastases de mélanome peuvent également être trouvées dans les poumons. Elles se manifestent habituellement par un essoufflement et une toux constante. Si vous avez ces symptômes, les risques qu’ils soient des signes de cancer sont très faibles. Les symptômes indiquent généralement une pathologie différente, par exemple, l’asthme ou la bronchite, mais ils justifient toujours un examen médical.

Douleur articulaire

En plus de toutes les zones mentionnées ci-dessus, vos os peuvent également être affectés par des métastases de mélanome. Les symptômes sont similaires à ceux de l’arthrite. Si vous éprouvez de la douleur dans vos articulations, consultez un médecin qui pourra alors faire un diagnostic.

Problèmes de vue

Les mélanocytes sont des cellules qui produisent de la mélanine, un pigment qui donne la couleur à la peau, aux cheveux et aux yeux. Le mélanome commence dans les mélanocytes, ce qui signifie que vos yeux peuvent être affectés en premier. Dans de tels cas, les symptômes sont des problèmes de vision et des pigments ou des décolorations dans l’iris de l’œil, selon le Dr Davis.

Spasmes et autres problèmes abdominaux

Le mélanome peut causer des problèmes avec le tractus gastro-intestinal. Selon Dr Davis, la diarrhée, la constipation, les crampes ou de la douleur peuvent aussi être des symptômes du cancer de la peau.

VOIR PLUS:  A partager svp : voici les 10 médicaments qui détruisent vos reins

Maux de tête

Bien que ce soit rare, le mélanome peut commencer dans le cerveau. Les symptômes comprennent des maux de tête, des convulsions ou des problèmes cognitifs. Ces symptômes peuvent être un signe de mélanome cérébral primaire ou de métastases du mélanome.

Quels sont les causes du cancer de la peau ?

Les facteurs de risques les plus communs pour le cancer de la peau sont les suivants :

L’exposition à la lumière ultraviolette, soit du soleil ou des cabines de bronzage. Les personnes à la peau claire, aux yeux noisette ou bleus, et les personnes aux cheveux blonds ou roux sont particulièrement vulnérables. Le problème est pire dans les zones de haute altitude ou près de l’équateur où l’exposition au soleil est plus intense.
Un système immunitaire déficient contre des maladies sous-jacentes telles que le SIDA ou le cancer, ou certains médicaments.
Exposition à des rayonnements ionisants ou à des produits chimiques connus pour prédisposer au cancer, tels que l’arsenic.
Certains types d’infections à virus sexuellement acquises.
Les personnes ayant des antécédents de cancer de la peau ont 20% de risques de développer un deuxième cancer de la peau au cours des deux prochaines années. La vigilance est donc de mise.
Les personnes âgées sont plus vulnérables au cancer de la peau.

Santé+