4 habitudes qui forceront votre corps à brûler les graisses superflues

4 habitudes qui forceront votre corps à brûler les graisses superflues

PARTAGER

La cétose est un processus naturel à travers lequel l’organisme brûle la graisse accumulée pour l’utiliser comme un combustible. L’un de ses pré-requis est de réduire l’ingestion d’hydrates de carbone.

Il existe plusieurs manières de brûler des graisses superflues. L’une d’entre elle est le régime cétogène dans lequel on cesse de manger des hydrates de carbone, obligeant ainsi le corps à rentrer dans un processus métabolique nommé cétose.

Dans la cétose, l’organisme se voit dans l’obligation de brûler des graisses, à la recherche d’une source d’énergie, que ce soit celle qui est accumulée dans le corps ou celle qui est ingérée.

Quand cela arrive, le foie commence à produire les corps cétoniques, qui se chargent d’administrer de l’énergie au cœur et au cerveau.

1. Réduisez la quantité d’hydrates de carbone que vous consommez

La première étape pour brûler des graisses en trop est de réduire au minimum sa consommation d’hydrates de carbone. Pas plus de 15 ou 20 grammes par jour.

Ainsi, l’organisme ne peut pas utiliser le glucose ou le sucre comme une source d’énergie et entre dans un état exceptionnel dans lequel il obtient l’énergie dont il a besoin pour fonctionner à partir des acides gras et des graisses qu’il a accumulés.

Le glycogène, qui n’est rien d’autre que le glucose stocké dans le foie et les muscles, cesse d’être une réserve pour alors devenir la principale source d’énergie que l’on utilise pour réaliser ses activités quotidiennes.

Lors des premiers jours, il est très courant de ressentir de la fatigue et même une mauvaise humeur latente : cela fait partie du processus d’adaptation à la pauvre ingestion d’hydrates de carbone.

2. Ajoutez de l’huile de coco dans votre régime pour brûler des graisses supperflues

Le deuxième conseil pour brûler des graisses superflues à l’aide de la cétose est d’inclure de l’huile de coco dans l’alimentation quotidienne.

  • Cette huile contient des graisses appelées triglycérides de chaîne moyenne, qui sont rapidement absorbées.
  • Le foie transforme ces graisses en cétones, qui sont une excellente source d’énergie.
  • De fait, cette huile possède de l’acide laurique qui est administrée à des enfants atteints d’épilepsie pour les diriger vers la cétose sans qu’ils n’aient besoin de réduire leur ingestion d’hydrates de carbone.
VOIR PLUS:  Un petit-déjeuner sain pour nettoyer le corps des toxines et perdre 3 kilos en un mois

3. Ajoutez des graisses saines à votre menu

Une autre étape pour brûler des graisses superflues est d’inclure des graisses saines dans votre régime, telles que :

  • L’huile d’olive
  • L’avocat
  • L’huile de coco
  • Le beurre

Souvenez-vous que cela doit être fait avec mesure car si l’intention est de perdre du poids, car ingérer trop de graisses implique une augmentation des calories consommées au quotidien.

De plus, il est important que les graisses que vous choisissez soient les plus naturelles possibles pour minimiser l’ingestion de produits chimiques.

4. Augmentez la quantité de protéines dans votre régime alimentaire

Il est important de maintenir une consommation de protéines normale à forte quand on veut brûler des graisses superflues.

En effet, pendant le processus digestif des protéines, le foie obtient des acides aminés dont il a besoin pour produire le glucose requis pour utiliser les cétones comme un combustible énergétique.

Ainsi, la protéine est vitale pour le rétablissement musculaire qui intervient lorsqu’on perd du poids. Quand on brûle des graisses superflues, on peut aussi perdre de la masse musculaire.

Avantages de la cétose

  • On perd du poids rapidement grâce à l’utilisation des graisses stockées comme des sources d’énergie. Cependant, la différence n’est pas tellement marquée si on compare à un régime faible en hydrates de carbone.
  • Cela aide à mieux métaboliser les hydrates de carbone quand ils sont à nouveau ingérés de manière progressive dans le régime alimentaire.
  • Avec la cétose, le corps apprend à utiliser les graisses de manière plus efficiente, et cet effet peut être maintenu dans le temps.
  • Le régime cétogène a un effet rassasiant. Les niveaux d’anxiété, qui nous font manger à l’excès, sont réduits car on inclut un plus grand nombre de graisses saines dans l’alimentation quotidienne.
VOIR PLUS:  Cette incroyable recette vous aidera à perdre jusqu’à 18 kg en un mois

Effets secondaires de ce régime brûle-graisses

Même si brûler les graisses superflues est l’une de vos préoccupations du moment, sachez que tout régime comporte un risque.

Même si le régime cétogène est naturel et vous apprend à bien manger, il peut provoquer certains effets secondaires à cause des changements qu’il requiert dans l’alimentation.

Voici les plus communs :

  • Nausées de maux de tête. Cet effet se présente au bout du troisième jour et arrive car le cerveau a besoin de glycogène pour fonctionner.
    Même si les corps cétoniques le font fonctionner, dans le processus d’adaptation, il peut y avoir des nausées lorsqu’on se lève ou que l’on bouge rapidement.
  • Une mauvaise haleine ou un goût métallique dans la bouche. Cela est courant à cause de la forte présence de corps cétoniques dans l’organisme, qui essaie de brûler des graisses avec cette méthode.
  • Une urine à la très forte odeur, à cause de la libération de cétones.
  • Une transpiration excessive. Comme l’urine, la transpiration excessive est l’une des manières dont le corps élimine les corps cétoniques.
  • La perte de calcium. Il y a un lien fort entre la forte consommation de protéines et la perte de calcium via l’urine.
    Cela est dû à la quantité d’acides nécessaires pour digérer les protéines, car la stabilité osseuse est très sensible à l’équilibre acide de base de l’organisme.
    Pour éviter le problème, assurez-vous d’ajouter un complément en calcium dans votre régime alimentaire.

Améliore Ta Santé