4 groupes sanguins, 4 régimes

4 groupes sanguins, 4 régimes

936
PARTAGER

James D’Adamo était un naturopathe américain qui avait l’habitude de se la couler douce en cure thermale sous prétexte de faire des études. Un jour de 1950, il s’inquiéta de voir certains de ses comparses vivre très mal les menus végétariens de son centre de remise en forme de Plougastel, tandis que d’autres se portaient comme des charmes. Curieux, il se pencha sur la question. Partant du postulat que le sang est le principal vecteur des nutriments, le très futé D’Adamo effectua des prises de sang à tous ses amis et d’étudia leurs réactions à différents régimes alimentaires. En 1980 (ça lui a pris quelques années mine de rien), il publia un livre, One Man’s Food, résumant ses observations.

C’est son fils, Peter D’Adamo, qui continua les recherches plus avant et publia, en 1996, le livre 4 groupes sanguins, 4 régimes. Il quitta ensuite le Finistère, sans toutefois oublier de demander au Monsieur s’il lui permettait d’emprunter sa fille

Principes du régime selon votre groupe sanguin

D’Adamo père et fils pensent que ces régimes pourraient permettre de prévenir certaines infections virales et bactériennes, de perdre du poids, de combattre les maladies cardio-vasculaires, le cancer et le diabète ou encore de mieux vieillir.

Ces 4 régimes se fondent sur l’hypothèse selon laquelle chaque groupe sanguin possède une composition chimique différente, et que certains aliments déclencheraient une production d’anticorps dommageable pour l’organisme.

De plus, les groupes sanguins ont évolué dans le temps. Le plus ancien, le groupe O, déjà présent au temps préhistorique auquel l’homme chassait et mangeait des baies, supporterait ainsi mal les céréales (non consommées à l’époque) et devrait manger beaucoup de protéines animales. De même, les personnes appartenant au groupe A seraient plus enclins à un régime végétarien, car ce groupe est apparu au même moment que l’agriculture. Pour finir, les personnes des groupes B et AB, apparu plus récemment, auraient la possibilité d’avoir une alimentation bien plus variée.

Une fois ces faits établis, le régime de D’Adamo préconise de manger seulement les aliments recommandés pour son groupe sanguin.

Quels aliments pour quel groupe ?

Tous les groupes sanguins peuvent consommer des produits de la mer, des œufs, des légumes, des noix et des graines.

D’Adamo recommande à tous les groupes d’éviter le porc, le saumon fumé, la rhubarbe, le son de blé, la noix de coco, la crème glacée, les huiles de maïs et d’arachides, le poivre noir et le vinaigre.

LE GROUPE A

  • A privilégier : poulet, arachides, soja, légumineuses, maïs, produits laitiers
  • A éviter : bœuf, blé, oranges

4-regimes-alimentaires-4-groupes-sanguins-4

Ce groupe sanguin serait apparu il y a 20 mille ans, pendant le néolithique, période durant laquelle l’Homme a commencé à développer l’agriculture. Le régime alimentaire pendant cette période était principalement fait de légumineuses et de céréales. Ce qui signifie que les personnes appartenant à ce groupe devraient se concentrer sur une nourriture principalement végétarienne.

LE GROUPE B

  • A privilégier : bœuf, dinde (mais pas de poulet !), arachides, légumineuses, oranges, produits laitiers
  • A éviter : poulet, soja, blé, maïs

Ce groupe sanguin apparait quand l’Homme commença à être nomade, il y 10 mille ans, et à domestiquer le bétail sauvage. Les personnes de ce groupe, qui assimilent le mieux les produits laitiers et les oranges, doivent s’évertuer à éviter le maïs et le blé.

LE GROUPE AB

  • A privilégier : dinde (mais pas de poulet !), arachides, soja, blé, produits laitiers
  • A éviter : bœuf, légumineuses, maïs, oranges

Il s’agit du groupe sanguin le plus récent. Son apparition, il y a un millier d’années, résulte d’un mélange des populations de groupe A et B. Les personnes de ce groupe peuvent se permettre de presque tout manger tout en évitant le poulet, les oranges et les clémentines.

LE GROUPE O

  • A privilégier : bœuf, poulet, soja
  • A éviter : arachides, légumineuses, blé, maïs, oranges et produits laitiers

Ce type de sang est le plus ancien car il a plus de 30 mille ans ! Il s’agit du groupe sanguins de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, qui ne se nourissaient que de viandes animales et de baies. Les personnes de ce groupe ont besoin d’un régime alimentaire très riche en protéines et faible en céréales. Certains fruits et légumes sont également à bannir comme les oranges, les tomates, les aubergines et les pommes de terre.  Les légumineues ,quant à elles, sont à bannir.