4 astuces japonais pour éviter de grossir

4 astuces japonais pour éviter de grossir

350
PARTAGER
L’obésité est devenue un problème de santé majeur dans le monde. Cette accumulation anormale de graisse a de multiples conséquences sur notre santé, incluant le diabète (dans 80% des cas), l’hypertension artérielle, l’excès de lipides dans le sang, des cancers (en particulier de l’endomètre), des maladies cardiaques, respiratoires et articulaires. Découvrez comment ces habitudes japonaises peuvent prévenir l’obésité.

En France, le taux d’obésité a doublé entre 1980 et 2012, passant de 6,1 à 15%.À l’inverse, le Japon revient souvent dans les modèles à suivre. Il est en effet très rare de voir un Japonais obèse.

Les chercheurs se sont largement intéressés à ce qui les différencie des autres populations. La première différence est évidemment l’alimentation. La cuisine japonaise est connue pour être très saine et équilibrée. Le style de vie des Japonais est tellement particulier qu’il leur permet d’avoir un taux très bas d’obésité, ainsi qu’une espérance de vie beaucoup plus importante (la moyenne de vie est de 86 ans pour les femmes et 79 ans pour les hommes).

4 habitudes japonaises à suivre pour éviter de grossir

1. Manger des mini-portions

L’une des raisons de l’absence d’obésité au Japon est qu’ils ont l’habitude de manger des portions plus petites. Le repas familial japonais typique contient une petite quantité d’aliments par rapport aux repas dans d’autres pays.
Aussi, les Japonais ne grignotent généralement pas entre les repas.

2. Manger beaucoup de végétaux et peu de gras

La consommation de légumes et de fruits est reconnue par les scientifiques pour réduire les problèmes d’obésité et de maladies chroniques. Or seulement 50% des jeunes adultes en consomment au moins 5 portions chaque jour !

L’assiette japonaise typique est très riche en végétaux, avec du poisson ou des fruits de mer, du riz ou des nouilles. Une soupe (ou bouillon) est consommée à chaque repas. À noter que la viande est quasiment absente de leur cuisine traditionnelle…

Les légumes ont une place très importante dans l’alimentation japonaise (choux, radis, patate douce, carottes, konjac…). Les Japonais consomment aussi beaucoup d’algues, en particulier du varech. Ce dernier contient de l’iode permettant d’augmenter le métabolisme de la thyroïde, ce qui aide à perdre du poids.
L’utilisation de fruits de mer ou de poissons crus est la pratique la plus connue et répandue de la cuisine japonaise à l’étranger. À part les sushis, il existe de multiples recettes de poissons crus, comme le sashimi, ou mi-cuits, comme le tataki.

Le riz reste l’aliment de base pour la plupart des repas. Une étude récente publiée par l’Association Diététique Américaine révèle que la consommation de riz réduit potentiellement le risque d’obésité, de maladies cardiovasculaires et de diabète.

3. Ne pas boire durant les repas

Les Japonais ne boivent pas de liquides durant les repas. Par contre, leurs principaux repas se composent de fruits, légumes et soupes contenant une grande quantité d’eau.Les Japonais pensent que boire durant les repas ne permet pas une bonne digestion, bloquant la bonne absorption des nutriments essentiels que contiennent les aliments. Et c’est totalement vrai !

En plus, boire de l’eau pendant les repas favorise la prise de poids car l’eau dilate l’estomac qui sera encore plus difficile à rassasier. Résultat : vous aurez encore plus envie de manger !

Entre les repas, la boisson traditionnelle des Japonais est le thé, chaud ou froid. Le théest très utile pour éliminer les graisses et pour perdre du poids rapidement.

4. De l’exercice physique

Les Japonais ont tendance à être très actifs. Ils utilisent les transports publics et préfèrent marcher ou faire du vélo plutôt que d’utiliser la voiture.

L’activité physique est indispensable pour être en forme. Prendre sa voiture, rester assis toute la journée au bureau et manger des repas riches en gras sont autant de facteurs qui expliquent l’augmentation des taux d’obésité.

Beaucoup ont émis l’hypothèse selon laquelle les Japonais auraient des gènes bien spécifiques leur permettant de rester minces. Mais suite à des études scientifiques, on s’est aperçu que les Japonais pourraient être obèses s’ils adoptaient le régime alimentaire américain.

Le régime alimentaire japonais est donc un bon exemple à suivre. C’est juste une question d’habitude !

Santé+