10 signes du cancer des ovaires qui risque de vous tuer silencieusement

10 signes du cancer des ovaires qui risque de vous tuer silencieusement

1533
PARTAGER

Le cancer des ovaires est un cancer mortel et discret, cela dit, il est impossible que le corps se tait quand il s’agit d’un problème qui le ronge, notamment pour alerter du commencement d’un cancer de l’ovaire. En dépit du fait que les symptômes du cancer des ovaires sont très peu identifiables, il faut apprendre à les reconnaître pour agir vite.

Si vous avez, ne serait-ce qu’un infime soupçon du début d’un cancer des ovaires, vous devez consulter votre gynécologue pour un dépistage précoce.

Voici, donc, la liste des symptômes que vous devez facilement reconnaître pour prévenir ce type de cancer :

Les symptômes principaux du cancer des ovaires :

  • Des ballonnements extrêmes
  • Une sensation de satiété.
  • Difficultés à manger
  • Douleurs abdominales et pelviennes persistantes (moyennes à sévères)
  • Envie d’uriner
  • Fatigue chronique
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids subite et sans raison
  • Saignements après-ménaupose.

En ce qui concerne ces symptômes, ils varient selon la fréquence et l’intensité. On peut les répartir en 3 niveaux :

  • Persistants.
  • Brusques
  • Fréquents, à mesure d’une apparition tous les 6 ou 8 mois et réapparaître juste après.

C’est la consultation d’un gynécologue qui déterminera la pertinence de ces symptômes et le rapport susceptible à établir avec le cancer des ovaires.

Cancer des ovaires - NewsMAG

Avant d’aller voir le médecin, il est possible de noter chaque période des symptômes ci-dessous pour que ce dernier puisse avoir une idée précise du mal. Des problèmes tels que syndrome de l’intestin irritable sont des problèmes de la santé dont les signes sont identiques à ceux du cancer des ovaires par exemple.

Prévention et traitement pour le cancer des ovaires :

Prévention :

Il n’y a aucun moyen connu de prévenir le cancer de l’ovaire. Mais ces choses peuvent diminuer vos chances d’obtenir le cancer de l’ovaire.

  • Ayant utilisé des pilules contraceptives pendant plus de cinq ans.
  • Ayant eu une ligature des trompes (obtenir vos tubes liés), les deux ovaires supprimés, ou hystérectomie (une opération dans laquelle l’utérus et, parfois, le col de l’utérus, est supprimé).
  • Après avoir donné naissance.

Traitement :  

Quand il s’agit d’un cancer des ovaires, il faut procéder à une opération chirurgicale pour pouvoir enlever la tumeur à un stade initial. Au cas où le cancer arrive à des stades très avancés de son développement, il faut retirer les ovaires, voire les trompes et l’utérus intégralement.

Dans 90% des cas du cancer des ovaires, la chirurgie ne permet pas de prévenir définitivement le risque de réapparition de la tumeur, c’est, d’ailleurs, la raison pour laquelle le recours à la chimiothérapie est presque inévitable avec ce type de cancers pour atteindre le maximum de cellules cancéreuses.

Il convient, même, de procéder à la chimio pendant l’opération chirurgicale qui consiste à retirer la tumeur des ovaires.

Source: astucesnaturelles