1 mois avant une crise cardiaque, votre corps vous donne cet avertissement

1 mois avant une crise cardiaque, votre corps vous donne cet avertissement

PARTAGER

Le cœur est cet organe vital qui assure le pompage du sang, et donc l’arrivée des nutriments et de l’oxygène aux différents organes et tissus de notre corps. Quand son fonctionnement est perturbé suite à un apport en sang insuffisant, notre corps tente immédiatement de nous avertir, réduisant ainsi les risques de crise cardiaque. Quels sont donc les signes envoyés par notre corps pour nous prévenir d’une crise cardiaque ?

Comme tous les organes et muscles du corps, le cœur a besoin d’un apport adéquat en sang oxygéné pour assurer son rôle et garantir une bonne circulation sanguine à travers l’organisme. Or, quand des dépôts de gras viennent s’accumuler sur les parois de ses artères, ceux-ci entravent le flux et provoquent des spasmes qui finissent par rompre l’artère concernée. Résultat : formation d’un caillot de sang. Ce dernier bloque l’arrivée du sang oxygéné, ce qui endommage le muscle cardiaque et provoque la crise cardiaque.

Mais avant d’en arriver là, le corps essaye d’attirer notre attention, en envoyant 6 signes jusqu’à un mois à l’avance. Quels sont donc ces signes et comment les décrypter ?

6 signes précoces d’une crise cardiaque :

1. Faiblesse générale

Une faiblesse générale persistante peut être l’un des premiers symptômes d’une crise cardiaque. Quand les artères sont rétrécies ou bouchées, elles réduisent le flux sanguin arrivant aux muscles, ce qui provoque une faiblesse généralisée de ces derniers.

VOIR PLUS:  Une recette qui vous fait « dégonfler » en quelques jours !

2. Étourdissement et sueur froide

Une circulation sanguine affaiblie est synonyme d’un apport en sang oxygéné insuffisant au niveau du cerveau. Celui-ci ne pourra pas fonctionner correctement, ce qui donnera lieu à des problèmes de concentration, à des étourdissements ou encore à des sueurs froides. Il faut donc être vigilant et ne pas tarder à consulter si ces symptômes apparaissent et persistent.

3. Pression au niveau de la poitrine

Parmi les signes les plus courants d’une crise cardiaque : la sensation de pression, de lourdeur ou carrément de douleur au niveau de la poitrine. Plus la crise cardiaque approche, plus cette sensation s’intensifie. Elle peut même se propager pour se faire ressentir au niveau du dos, des épaules, des bras ou du cou. Il est donc recommandé de ne pas la négliger, si vous voulez augmenter vos chances d’éviter la crise cardiaque.

4. Symptômes grippaux

Le rhume et la grippe ont des symptômes caractéristiques auxquels nous ne prêtons pas toujours grande attention. Cependant, quand des signes, tels qu’une forte fièvre, des maux de tête et de gorge, des courbatures, etc. persistent sans que vous ayez attrapé froid ou malgré un traitement médical rigoureux, il est conseillé de consulter en urgence car ils peuvent révéler une crise cardiaque imminente.

VOIR PLUS:  Cette technique surprenante brûle les graisses et nettoie votre corps des toxines

5. Fatigue chronique

Se sentir fatigué après un effort physique intense ou une nuit de sommeil agité est tout à fait normal. Mais quand la sensation de fatigue devient chronique et continue même après une bonne nuit de sommeil et un repos suffisant, ceci peut être le signe que votre cœur fournit plus d’efforts pour pomper plus de sang, consommant ainsi une plus grande quantité d’énergie.

6. Respiration courte

À cause de la circulation sanguine perturbée, les différents organes corporels, dont les poumons, reçoivent une quantité réduite de sang mais aussi d’oxygène. Pour ces derniers, ce manque se traduit par une respiration courte et saccadée. Ainsi, si vous êtes tout le temps essoufflé, alors que vous ne fournissez aucun effort et ne souffrez d’aucune maladie respiratoire, consultez rapidement votre médecin.

Pour réduire vos risques de souffrir de crise cardiaque, il est important d’être à l’écoute de son corps, pour pouvoir détecter les signes qui peuvent indiquer une perturbation éventuelle de son fonctionnement. De plus, adopter un régime alimentaire sain, riche en aliments frais et naturels à forte teneur en antioxydants, boire beaucoup d’eau et faire régulièrement du sport, sont autant de bonnes habitudes qui vous aideront à protéger votre santé cardiovasculaire et à préserver l’équilibre de votre organisme.

Santé+